Bienvenue dans cet épisode « hors-série » de Girls in Food ! Exceptionnellement, je donne la parole aujourd’hui à une femme qui évolue en dehors du domaine de la gastronomie au sens propre, mais dont le travail entretient des liens forts avec ce sujet.

Matali Crasset est l’une des designers françaises les plus talentueuses et les plus inspirantes. En créant des lieux de vie, des écrins pour des produits gourmands, des ustensiles de cuisine ou de la vaisselle, elle façonne nos modes de vie et notre façon d’habiter le monde… Elle attache une grande importance à la nourriture et collabore régulièrement avec les esprits les plus créatifs de la food.

Cette interview est l’occasion d’en savoir plus sur le parcours de Matali et sur son processus créatif, notamment dans les projets food.

La figure du sommelier un peu intimidant, très peu pour elle : Orane Vanheule a pris le contrepied et exerce son métier avec chaleur et créativité.

Après quelques années à Londres, cette autodidacte de talent officie à présent à l’Auberge du Vermont, le restaurant de Florent Ladeyne.

Sans une once de snobisme, elle y sert aussi bien du vin que de la bière ou des boissons fermentées de sa création – toujours en lien étroit avec la cuisine et les produits du moment.

Avec toujours, la préoccupation d’être au plus près de son terroir flamand natal. Y compris dans la sélection des vins, bio, nature et en biodynamie, ce qui la conduit à dénicher des pépites hors des sentiers battus. Une recherche de goût avant tout, au-delà des étiquettes.

Vous avez l’impression de connaître la cuisine grecque, mais sous l’impulsion de la cheffe et entrepreneure Dina Nikolaou, elle prend une toute autre dimension.

Attachée à valoriser chaque région et chaque terroir, du Péloponnèse à la Crète, elle est à la fois l’ambassadrice de son pays à Paris et une porte-parole de la gastronomie française en Grèce.

Rien ne prédestinait pourtant à cette carrière celle qui était venue en France seulement pour quelques mois, le temps de finir ses études… Avec sa sœur, elle est aujourd’hui à la tête d’Evi Evane, avec un restaurant, un service de traiteur et plusieurs épiceries.

Dans cet épisode, découvrez comment la passion de Dina pour la cuisine française a changé sa vie, et de quelle manière elle a transformé ce choix de vie en vision entrepreneuriale.

Depuis ses débuts, le Fooding, est un pied de nez de la jeune génération à une cuisine parfois institutionnalisée. Une sélection d’adresses hors des sentiers battus, qui a créé une nouvelle strate dans le millefeuille de la gastronomie française.

Au-delà du guide incontournable, des événements flamboyants et de la communication drôle et décalée, cet épisode est une invitation à découvrir l’envers du décor.

Christine Doublet et Elisabeth Debourse, respectivement Directrice générale adjointe et rédactrice en cheffe, occupent une place centrale dans cette équipe qui fourmille d’idées et de créativité.

Mais comment durer dans le temps et continuer à insuffler cet esprit impertinent et décalé ? Quel rôle jouent les médias dans la mise en avant des femmes de la gastronomie ? A travers leurs parcours et leur expérience, ces deux têtes pensantes nous apportent des éléments de réponse. Et confirment que si le Fooding a un passé glorieux, il a, entre leurs mains, un avenir brillant !

Laetitia Gaborit est fromagère, et l’une des rares femmes auréolées du titre de Meilleur Ouvrier de France dans cette discipline. L’une des rares aussi, à maîtriser aussi bien le processus de fabrication d’un fromage que son affinage et sa vente. Et si quand on pense à un fromager, on imagine une boutique de proximité, Laetitia a opté pour un autre modèle : la formation et le conseil, auprès d’artisans et de grands groupes.

Cet épisode est l’occasion de montrer une fois de plus, qu’il y a mille manières d’exercer son métier, mais toujours avec passion.

Peu de sommeliers peuvent se prévaloir d’un palmarès comme celui celui d’Estelle Touzet : ancienne cheffe sommelière du Ritz et du Meurice, première femme cheffe sommelière d’un restaurant de palace triplement étoilé, élue sommelière de l’année par le magazine Le Chef : Estelle collectionne les récompenses et les superlatifs.

Passionnée de gastronomie depuis sa plus tendre enfance, elle a longtemps pensé faire carrière dans la pâtisserie, avant qu’une série de rencontres décisives ne lui fassent choisir le monde du vin. Une forme de prédestination en somme…

Avec un parcours comme le sien, elle aurait pu poursuivre son chemin dans le monde feutré des palaces… Mais c’était sans compter son goût du challenge et son esprit entrepreneurial ! En pleine crise sanitaire, elle décide d’opérer un changement de vie et de lancer son entreprise de conseil… Une aventure dont elle nous raconte la genèse, et qu’elle portait en elle depuis longtemps…

Si vous aimez ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire connaître : laissez un commentaire et 5 étoiles sur Apple Podcasts ou sur votre appli préférée !

Merci à l’Impasse, un bar caché dans un ancien atelier d’artiste du 11e arrondissement de Paris, de nous avoir accueilli pour l’interview !

Attention, épisode coup de cœur !

Cette semaine, nous avons rendez-vous avec une cheffe talentueuse et attachante, dont le parcours va vous regonfler à bloc. Alessandra Montagne a surmonté bien des obstacles, et le moment venu, s’est accordé le droit de faire ce qui l’inspirait profondément : la cuisine. Une cuisine de produits, goûteuse et généreuse. La joie qui habite Alessandra et son envie de faire plaisir se ressentent dans chaque once de son restaurant, Nosso, où elle reçoit comme chez elle.

Cette envie de proposer le meilleur à ses clients, Alessandra l’étend à ses collaborateurs. Les vies harassantes de la restauration n’ont pas leur place chez elle : la vie du restaurant doit s’adapter à la vie personnelle, et non l’inverse. La preuve que d’autres modèles de gastronomie sont possibles. Et avec pour mot d’ordre la bienveillance, avant toute chose.

Elle accompagne habituellement nos dimanches matins dans Très Très Bon sur Paris Première et dans On va Déguster sur France Inter. Ce dimanche-ci ne déroge pas à la règle, mais c’est Girls in Food qui accueille Elvira Masson !

Dans cet épisode passionnant, Elvira revient pour nous sur son parcours, depuis ses débuts de cool kid au Fooding à son statut de journaliste incontournable de la scène culinaire française. Entre les deux, Elvira a exploré toutes les facettes de son métier, s’en éloignant un temps pour mieux revenir à son essence. Ces derniers mois, elle s’est lancé de nouveaux défis, entre le lancement du tout nouveau magazine Marie-Claire Food et la sortie d’un livre de cuisine très personnel.

Et si sur le papier, tout semble réussir à Elvira Masson, elle a l’honnêteté de partager avec nous l’envers du décor, les doutes ressentis et les défis surmontés. Une main tendue à celles et ceux frappés du syndrome de l’imposteur !

Mathilde Delville est la femme qui fait la pluie et le beau temps sur la scène culinaire française : elle est la programmatrice de Taste of Paris, le festival qui réunit les gourmands comme les foodies les plus pointus, les superstars des fourneaux et les jeunes chef.fes plein de promesses.

Célébrer la cuisine, décrypter les tendances et ravir les gourmets : voici la feuille de route de Mathilde. Tout au long de l’année, elle ouvre l’œil, tend l’oreille, et goûte ce qui se fait de mieux en matière de gastronomie en France. L’objectif : faire émerger de jeunes talents et surprendre grâce à une sélection toujours renouvelée.

Mathilde et son équipe n’ont pas été épargnés dans cette période complexe pour les organisateurs d’événements. A quelques jours de la prochaine édition de Taste of Paris - la plus féminisée de l’histoire du festival - elle nous raconte comment elle a conçu cette sélection et comment elle a transformé en opportunités certaines contraintes inédites.

Anne-Laure, venue de la mode, s'épanouit pleinement dans son métier d'acheteuse pour les Galeries Lafayette Gourmet. Elle parle avec passion de la découverte des nouvelles pépites, qui l'anime au quotidien, de l'exigence de qualité indispensable avant d'intégrer une nouvelle marque au répertoire de ce lieu emblématique de la scène food parisienne.

Un épisode à écouter absolument, tant pour le parcours d'Anne-Laure que pour ses conseils à destination des jeunes marques food.

Load more

Podbean App

Play this podcast on Podbean App